Frontières et interfaces cyberphysiques, Objets connectés

Jeudi 14 mars 2024, Paris, Campus de Jussieu (salle 105, 1er étage, tour 25-26)

La surveillance environnementale est un enjeu majeur de santé public. En particulier, le contrôle en continu de la qualité de l’eau et la génération de signaux d’alerte en cas de risques de pollution sont des sujets d’actualité. Les besoins en termes de capteurs innovants, autonomes et communiquant dans ce domaine vont aller en s’accroissant dans les années à venir afin de répondre aux nouvelles directives de l’Union Européenne qui a fait de l’innovation dans le domaine de l’eau une priorité absolue avec un programme s’étendant jusqu’en 2050 (EU water blueprint: Taking stock moving forward). Les défis à relever pour la mise au point de ces technologies sont nombreux, incluant notamment le développement de nouvelles technologies de capteur ultra-sensible permettant de mesurer de très faible quantités de polluants, l’automatisation du processus de mesure et son intégration dans un système autonome ainsi que le déploiement de ces dispositifs au sein de réseaux de capteurs permettant l’agrégation des mesures, le traitement des données à large échelle et l’anticipation des risques de pollution.

Dans ce contexte, cette journée thématique commune aux axes « circuits et systèmes AMS/RF » et « Systèmes Connectés pour les Transitions » du GdR SoC2 a pour objectif de donner une vue d’ensemble des enjeux actuels et futurs autour du suivi de la qualité de l’eau et des technologies associées. Cinq présentations sont prévues au programme de cette journée :

  • Technologies pour la gestion durables de l’eau au centre européen d’excellence, Martijn Wagterveld (WetSus, Wangenigen, NL)
  • Technologies et des processus existants et futurs pour la surveillance au quotidien de la qualité de l’eau, Emmanuel Fellmann (SDEA Strasbourg)
  • Spectroscopie par décroissance de fluorescence appliquée à la surveillance de la qualité de l’eau, Wilfried Uhring (ICube Strasbourg)
  • Projet Européen IBAIA (Developing cutting-edge in situ sensors for real-time water quality monitoring), Virginie Nazabal (ISCR Rennes)
  • Projet ANR PRCE « BELUGA » (Laboratoire sur disque pour la surveillance in situ de la qualité des eaux de surface par biocapteurs à algues et capteurs physico-chimiques), Jérôme Launay (LAAS-CNRS Toulouse).

La journée est également ouverte à des contribution de la part des participants (résumé d’une dizaine de lignes à déposer au moment de l’inscription et présentation orale ou poster durant la journée). L’inscription à la journée est gratuire mais obligatoire.
Date limite d’inscription : 7 mars 2024.

Fichier PDF
Télécharger le PDF