Les GDR Connexes

du GDR SoC/SiP

BioComp

GDR BioComp
souhaite faciliter les échanges interdisciplinaires autour de la réalisation de systèmes matériels bio-inspirés

Nous cherchons à comprendre les mécanismes à l’œuvre dans les systèmes biologiques pour créer de nouveaux types de puces basées sur le calcul naturel, notamment neuromorphique, mais aussi inversement, à construire des architectures matérielles spécialisées d’hybridation biologique/artificiel pour mieux comprendre la biologie.

Il existe en France un vivier de compétences dans toutes les disciplines concernées par les implémentations matérielles du calcul naturel : biologie, psychologie cognitive, neurosciences computationnelles, mathématiques, informatique et architecture des systèmes de traitement de l’information, microélectronique, nanotechnologies et physique.

En organisant des journées et colloques interdisciplinaires, notre but est de faire se rencontrer les différentes communautés afin qu’elles apprennent à se comprendre et à travailler ensemble.

isis

GDR 720 ISIS

Information, Signal, Image et ViSion

est une structure d’animation du CNRS (section 07) évaluée tous les quatre ans. Elle a été renouvelée pour quatre ans par l’INS2I (Institut des Sciences Informatiques et de leurs Interactions).
De par sa volonté fédératrice, ISIS constitue aujourd’hui un point de passage incontournable et une référence pour la communauté du signal, des images, et de la vision par ordinateur.

Complémentaire d’autres structures d’animation et de diffusion (comme les colloques GRETSI et RFIA, ou la revue Traitement du Signal), ISIS assure une cohésion nationale à une communauté numériquement importante regroupant plus de cent laboratoires académiques et une vingtaine de partenaires.

gdrrob

GDR en Robotique
créé en 2007 par le CNRS

 

Sa mission est double :

• animer et structurer la communauté scientifique du domaine d’une part,
• promouvoir, faciliter et dynamiser les échanges entre la recherche et d’industrie d’autre part.

Le GdR Robotique développe  :

• des journées thématiques, un colloque national annuel, le développement de contenus pédagogiques pour les formations en robotique, le soutien aux jeunes chercheurs à travers l’organisation de journées d’échanges, un prix de thèse, la centralisation et la diffusion d’informations à l’aide de son site internet, un travail de prospective dans le domaine de la robotique, le développement de coopérations internationales au niveau européen

gdr_vision_logo

GDR Vision

L’étude de la vision participe de manière fondamentale à notre compréhension du fonctionnement du cerveau humain

Cette étude est le résultat d’une interaction interdisciplinaire réussie entre les neurosciences fonctionnelles, la psychologie expérimentale et la modélisation mathématique. Le « GDR-vision » se veut jouer le rôle de structure fédérative entre les chercheurs de ces différentes disciplines intéressés par l’étude de la vision.

Le GDR-vision s’adresse aux chercheurs, enseignants-chercheurs, techniciens, cliniciens et industriels travaillant sur l’étude ou la modélisation du système visuel biologique, de ses sorties comportementales (perception et action) et de ses interactions avec les autres systèmes sensoriels. Il vise à mettre en relation les approches en psychologie expérimentale (psychophysique, développement), en neurosciences (électrophysiologie, neuroimagerie) et en modélisation (mathématiques appliquées, vision artificielle). Quatre axes thématiques principaux ont été retenus:

layout_set_logo

GdR SEEDS
Systèmes d’Energie Electrique
dans leur Dimension Sociétale

La mission essentielle du GdR SEEDS est l’animation de la communauté Génie Electrique et sa représentativité auprès de différentes instances institutionnelles ou industrielles.

Organisation scientifique

ISP3D Intégration de puissance
Transport Réseaux & Ressources
Santé & Environnement

Animation scientifique

Problématiques communes autour de l’énergie
dans les SoC-SiP

logo

GDR Micro et Nano Fluidique
un domaine émergent, dynamique et à fort potentiel de développement

La communauté scientifique qu’elle rassemble est jeune, répartie selon des disciplines couvrant les champs de la physique, du génie des procédés, des micro et nanotechnologies, de la (bio)chimie et de la biologie.

Dans ce contexte, le GDR Micro et Nanofluidique se propose d’apporter un cadre d’échange et de concertation et de poursuivre l’effort engagé par le CNRS depuis plusieurs années. Il souhaite accompagner les ouvertures et évolutions que la thématique doit engager aujourd’hui : stabilisation de la position nationale, ouverture européenne et renforcement des actions industrielles.

Son objectif stratégique est de rassembler une communauté pluridisciplinaire, active et visible au niveau européen et international, en rassemblant des acteurs de la recherche publique, des acteurs industriels et associatifs sur des objectifs d’animation et de prospective.

logo-gdr-ondes

Groupement De Recherche ONDES
GDR ONDES 2451 créé en 2002 par le CNRS

Le GDR ONDES 2451 a pour vocation d’améliorer la communication au sein de la communauté des ONDES dans son ensemble afin d’améliorer sa synergie, l’émergence de projet pluridisciplinaires et l’interaction avec le monde industriel. Il couvre les champs disciplinaires de l’acoustique et de l’électromagnétisme au sens large, allant ainsi des fréquences microondes aux fréquences optiques. Les domaines de recherche discutés au sein du GDR ONDES vont de la mathématique des ondes la plus experte à la maquette numérique la plus sophistiquée en passant par les calculs haute-performances et les développements technologiques les plus élaborés, tout en tenant compte aussi bien d’événements d’intérêt aux échelles nano ou micrométriques au sein de matériaux et structures complexes, que de l’interaction des ondes avec de vastes systèmes naturels, biologiques, artificiels, hybrides, …

Son Club des Partenaires, composé d’industriels et de grands organismes, permet des échanges réels et structurés tant en interne qu’avec l’ensemble du GDR. Il complète et s’intègre efficacement dans le dispositif des groupes thématiques mis en place. Le Club des Partenaires soutient aussi financièrement de manière forte le GDR ONDES.

GDRNEURAL

Le GDR NeuralNet

les acteurs qui cherchent à mesurer, manipuler, analyser et interpréter l’activité de réseaux de neurones

Présentation

Comment l’activité collective des neurones sous-tend-elle les fonctions du système nerveux ? Sentir, agir, connaître… toutes ces fonctions sont des propriétés émergentes de réseaux complexes combinant des millions de neurones ; la connaissance du comportement de neurones individuels ne peut donc suffire à les appréhender, il est nécessaire d’accéder aux comportements collectifs d’assemblées de neurones[1] pour en comprendre la fonction. Ceci est très important à l’heure où l’avancée des connaissances en physiologie et physiopathologie ouvrent d’immenses perspectives pour le développement de neuro-prothèses fondées sur des interfaces cerveau-machine. Pourtant, aujourd’hui encore, mesurer, manipuler, analyser et interpréter l’activité neuronale à l’échelle de réseaux est un défi qui repose sur des avancées technologiques et théoriques.

 

 

GDR_RSD

GdR Réseaux et Systèmes Distribués
animation scientifique, structuration, dynamisation, à la promotion des savoirs

Il vise à contribuer à l’animation scientifique, à la structuration, à la dynamisation, à la promotion des savoirs et à la mise en synergie de ces deux pôles de recherche fondateurs des grandes avancées et innovations dans le domaine des STIC.

Le GdR RSD couvre et intègre ainsi tout un continuum thématique constitutif des systèmes communicants à large échelle  :

Les mécanismes, protocoles et réseaux de communication ; Le middleware support d’exécution pour applications réparties ; La virtualisation, l’adaptation et la reconfiguration des ressources ; La modélisation, l’analyse et la conception formelle de systèmes de systèmes répartis, dynamiques et contraints ; La gestion autonome et adaptative de systèmes distribués dynamiques de très grande taille ; La gestion de ressource efficace via du placement et de l’ordonnancement ; L’accès et le traitement performant et intelligent d’informations réparties à large échelle ; La préservation de contraintes de confidentialité de sécurité, de fiabilité et de performances dans les systèmes distribués dynamiques à large échelle.

GDRim

GDR IM
L’informatique mathématique (IM)

Le GdR­ Algorithmique, Langage et Programmation (GDR AL­P) s­’est transformé en GdR Informatique Mathématique (GdR IM) à partir du 1er janvier 2006. L’informatique mathématique (IM) étudie et analyse­ de nouvelles problématiques issues des grandes questions info­rmatiques, qui ont toutes un point commun : elles sont math­ématisables,­ à l’aide d’outils de mathématiques.

La première vocation de la liste de diffusion du GdR IM est de diffuser les informations à ses membres, mais pas d’être un lieu de débats.

Ces débats sont cependant très importants pour la communauté. C’est pourquoi nous avons créé un forum sur le site web à cette fin.

GDR_Macs

GDR Macs
Modélisation, analyse et conduite des Systèmes Dynamiques

 

Objectifs

 

  • Animer un ensemble de groupes de travail
  • Piloter les Journées Doctorales du GDR MACS (JD-MACS).
  • Piloter les Journées Nationales du GDR-MACS (JN-MACS)
  • Organiser et parrainer des écoles thématiques
  • Piloter les activités de l’IFAC en france, en collaboration avec la SEE.
  • Organiser ou co-organiser un ensemble de conférences internationales,
  • Jouer un rôle d’expertise auprès du CNRS

GDRgpl

GDR GPL
Génie de la Programmation et du Logiciel

Le Génie de la Programmation et du Logiciel est au cœur de l’activité informatique. Les concepts, méthodes et les outils de conception et de validation de logiciels constituent les éléments manipulés par les informaticiens pour maîtriser et automatiser les problèmes qui leur sont soumis. Les grandes thématiques du domaine sur lesquelles les chercheurs du domaine travaillent depuis de nombreuses années sont :

L’ingénierie des exigences et la traçabilité logicielle, l’ingéniérie dirigée par les modèles, qui exploite une continuité entre modélisation, conception et programmation et s’appuie sur des techniques de transformation de modèles, l’ingénierie des lignes de produits logiciels, l’utilisation de patrons pour l’analyse, l’architecture ou la conception de logiciels, l’utilisation des aspects pour la conception et la programmation, ce qui permet une séparation des préoccupations et une meilleure prise en compte de l’évolution,– la conception à base de composants et d’une façon plus générale, l’étude des frontières dans le logiciel (modules, composants, aspects, services), les approches de compilation pour des architectures spécifiques, la conception et l’utilisation de langages métiers et de langages spécifiques à des domaines, la conception de langages plus sûrs et plus expressifs, le développement des techniques de vérification et de validation à partir de spécifications ou de code : analyse statique, génération de tests et raffinements prouvés, la maintenance logicielle, la testabilité logicielle.

logo-pregdr_securite

Le pré-GDR Sécurité Informatique

est un outil d’animation de la recherche scientfique française créé par l’INS2I du CNRS. Les thématiques couvertes par le pré-GDR incluent la sécurité des systèmes, la sécurité des réseaux et des infrastructures, la sécurité du matériel, la cryptographie et le codage, les méthodes formelles pour la sécurité, le tatouage d’image et la biométrie, et la protection de la vie privée. Créé en janvier 2016, le pré-GDR est dirigé par Gildas Avoine (IRISA, Rennes) et le directeur-adjoint est Marc-Olivier Killijian (LAAS, Toulouse). Le pré-GDR a pour objectif de devenir un GDR (Groupement de Recherche) à l’issue d’une période de deux ans.