Les revues et les conférences

dans les domaines du GdR

Ces pages ont pour objectif d’apporter un éclairage sur le contexte des publications dans le domaine de la conception des systèmes sur puce (SoC), en répertoriant et en classant les principales revues et conférences du domaine.

Le domaine des systèmes sur puce est en effet relativement récent, se situant à la frontière des disciplines traditionnelles de l’électronique, l’informatique, la physique et les mathématiques. De plus, il est fortement caractérisé par une évolution permanente pour traiter les problématiques issues des secteurs d’application très variés et dont le spectre est en constante augmentation, en suivant le niveau d’intégration et le niveau de complexité des systèmes sur puce. L’importance des enjeux socio-économiques conduit à une association très poussée entre les mondes académique et industriel, et par conséquent à un contexte de valorisation scientifique complexe. D’une part, l’originalité d’une approche à elle seule ne suffit pas pour entrer dans les critères de recevabilité à la fois scientifiques et pragmatiques des plus grands journaux et conférences ; il est nécessaire de démontrer et de quantifier les améliorations obtenues au niveau des performances par rapport à l’état de l’art, ainsi que l’applicabilité de l’approche dans le contexte des technologies couramment utilisées. D’autre part, les étroites collaborations avec les acteurs industriels peuvent conduire à une politique de protection de propriété intellectuelle incompatible avec une politique agressive de valorisation scientifique publique. Ainsi la recherche dans ce domaine est orientée plutôt vers une recherche expérimentale et appliquée plutôt que vers une recherche amont.

Ces caractéristiques spécifiques sont souvent peu comprises en dehors du domaine, une situation qui peut conduire à des erreurs d’appréciation sur l’effort de recherche à sa juste valeur des acteurs du domaine, en particulier dans des contextes où les sciences et les techniques de l’information n’occupent pas une place forte. Le GDR SoC-SiP (System on Chip – System in Package), réunissant plus de 800 personnes en France, s’est saisi de la question pour établir une liste des principales publications (revues et conférences) avec leur classement en A et B. Cette liste a été compilée et consolidée par Patrick Girard (DR CNRS) et Olivier Sentieys (DR INRIA), sur la base des classements effectués en amont des évaluations AERES des plus gros laboratoires relevant de ce GDR. Cette liste et ce document ont ensuite été mis en forme par Ian O’Connor (PR) et finalisés par le Comité de Pilotage du GDR.

La dimension quantitative, que ce soit pour les revues avec la prise en compte d’indicateurs tels que le facteur d’impact (IF) ou le h-index (Google Scholar), ou pour les conférences avec le taux d’acceptation (sélectivité), le h-index (Google Scholar) ou l’audience (incontournabilité), a été combinée avec la dimension qualitative en faisant appel à l’expertise et à la connaissance des revues et des conférences par l’ensemble des membres du comité de pilotage du GDR SoC-SiP. En effet, même si l’on observe généralement une forte corrélation entre les informations données par les indicateurs bibliométriques et la réalité en ce qui concerne la qualité d’une revue ou d’une conférence, plusieurs analyses portant sur ces indicateurs dénoncent leurs limites, les principales étant que ces indicateurs sont compilés avec des outils logiciels (ISI Web of Knowledge, Scopus, Harzing, Google Scholar, etc.) encore imparfaits et avec une couverture parfois faible de certains domaines, qu’ils pénalisent les revues ou conférences jeunes et en devenir, ainsi que les domaines émergents.

Pour les revues, cette évaluation doit permettre de déterminer un classement de l’impact, tout en dissociant les revues au cœur du domaine SoC-SiP des revues dans des domaines connexes. L’impact d’une revue tient à sa qualité, à sa notoriété mais qualifie aussi sa capacité à présenter des travaux du plus haut niveau scientifique, les plus innovants, les plus fondateurs, les plus « opinion leaders » ou qui font sauter des verrous scientifiques. Par ailleurs, il est avéré que la communauté SoC-SiP française participe très activement à de nombreuses conférences internationales avec actes et comité de lecture, comme cela est souvent le cas en informatique. Certaines de ces conférences sont très sélectives, avec des taux d’acceptation équivalents voire plus faibles que ceux des meilleures revues. L’impact des publications y est donc souvent proche de celui des articles de revue internationale, la préférence des chercheurs pour ce média s’expliquant par des délais plus courts de relecture et par le fait que la présence à ces évènements est devenue quasiment incontournable. Une démarche analogue à celle des revues est donc proposée pour les conférences internationales.

Ce document a donc une vocation publique, dont les objectifs sont principalement :

  • de fournir aux chercheurs, et en particulier aux plus jeunes, un guide pour les aider dans leur stratégie de publication, en indiquant les revues et conférences stratégiquement les plus pertinentes en termes d’évaluation ;
  • de fournir à la direction des départements INS2I et INSIS du CNRS un outil pour faciliter ses évaluations internes et le dialogue avec les autres communautés ;
  • d’aider les différents comités scientifiques, nationaux (CoNRS, CNU, AERES), régionaux et locaux, dans leur évaluation des chercheurs et enseignants-chercheurs menant leur recherche dans le domaine SoC-SiP.

Sur ce dernier point, les rédacteurs de cette note insistent sur le fait que l’évaluation des chercheurs doit être conduite par des experts compétents et indépendants. Ils sont bien conscients des limites de l’exercice, notamment en ce qui concerne l’impossibilité de construire une liste pérenne et exhaustive, mais ils espèrent que cette note apportera un éclairage complémentaire sur la qualité de la production scientifique d’un chercheur dans le domaine SoC-SiP.

Observations

Pour l’ensemble des données fournies dans chaque liste, on peut observer qu’il y a une corrélation assez bonne entre IF et h-­index
pour les revues, et entre h-­index et taux d’acceptation pour les conférences. Toutes les listes établies devront naturellement être mises à jour régulièrement en fonction des évolutions de la discipline.

Toute remarque ou suggestion sera étudiée et prise en compte dans l’élaboration de la prochaine actualisation.

Télécharger le rapport GdR Classement des revues et des conférences dans le domaine des systèmes sur puce (Document du 30 novembre 2014)

Les principales revues

Revues Internationales avec Comité de Lecture (RICL) d’excellent niveau
  • Domaine SOC-SIP
  • Autres domaines connexes (liste non exhaustive)
Revues Internationales avec Comité de Lecture (RICL) de bon niveau
  • Domaine SOC-SIP
  • Revues récentes à fort potentiel
  • Autres domaines connexes (liste non exhaustive)

Les conférences

Conférences rang A+
  • Domaine SOC-SIP
  • Autres domaines connexes (liste non exhaustive)
Conférences rang A
  • Domaine SOC-SIP
  • Autres domaines connexes (liste non exhaustive)

 

Conférences de  rang B 
  • Domaine SOC-SIP