Méthodes et outils de conception, simulation, évaluation et vérification des systèmes et systèmes de systèmes

Axe transversal

Responsable :

Kevin Martin, Lab-STICC / Université de Bretagne-Sud

Responsable adjoint :

Maxime Pelcat, IETR, Institut Pascal / INSA Rennes

Mots clés :

Conception Assistée par Ordinateur, Electronic Design Automation, Electronic System Level

Animateurs :

 

La complexité des systèmes électroniques atteint des sommets avec des centaines de processeurs et des dizaines de milliards de transistors sur une seule puce. De tout temps des méthodes, algorithmes et outils ont été nécessaires pour le développement des circuits et systèmes, mais l’échelle de complexité dont il est aujourd’hui question requiert de nouvelles approches. De la conception à la vérification, en passant par la simulation et l’évaluation, les méthodes au niveau système, ESL (Electronic System Level), et leurs outils informatiques associés permettent un gain de productivité. La spécialisation des composants numériques et analogiques a entraîné une large diversification des composants. La conception basée sur les modèles est un exemple de méthode qui aide le travail de conception en proposant un plus haut niveau d’abstraction tout en prenant en compte l’hétérogénéité des composants utilisés (GPP, FPGA, DSP, GPU) ainsi que les contraintes de conception. Les méthodes agiles, déjà largement répandues dans le monde logiciel, peuvent être étendues pour une approche de conception globale du système. Spécifier complètement et à l’avance une solution hétérogène matérielle/logicielle et numérique/analogique est illusoire. La spécification exécutable est une méthode de spécification d’un produit pour lequel un modèle comportemental peut être simulé, émulé ou exécuté. Chaque cas d’utilisation fait l’objet d’une génération automatique de tests permettant une vérification fonctionnelle. Cette approche permet de faire du partitionnement logiciel/matériel, du déploiement d’application logicielle, de l’optimisation d’architecture, de l’optimisation énergétique, ou des vérifications temporelles avant de disposer d’une réalisation matérielle complète et définitive sur laquelle devra s’exécuter le logiciel embarqué. Une méthode de conception doit être accompagnée des outils de CAO (Conception Assistée par Ordinateur) et l’automatisation de certaines tâches est la clé du gain en
productivité.

L’automatisation des méthodes a permis de concevoir plus rapidement et de manière plus sûre des systèmes électroniques complexes, allant de l’objet connecté aux serveurs informatiques, tout en maîtrisant les coûts de conception, grâce notamment aux coûts d’ingénierie non-récurrente. Une approche holistique de la conception, grâce à des méthodes intégrant l’ensemble des contraintes et des objectifs, permet d’optimiser un système dans sa globalité.

L’axe “méthodologies” du GdR SOC2 consiste en l’étude des méthodes et des outils de conception, de simulation, d’évaluation et de vérification des systèmes électroniques, numériques et/ou analogiques. Cet axe concerne le calcul embarqué haute performance, les systèmes cyberphysiques, et la sécurité et l’intégrité des systèmes. Il interagit avec les axes thématiques du GdR SoC et en constitue donc un axe transverse.

Les journées thématiques passées :
Les journées thématiques à venir :