Axe Architecture logicielle et matérielle

des systèmes numériques intégrés

Responsable :

Sébastien Pillement

Animateurs :

Philippe Coussy, Franck Wajsburt

Le domaine de la conception des systèmes embarqués sur puce est un domaine clé pour la société de l’information et de la communication dans laquelle nous vivons, et plus particulièrement pour insuffler, accompagner et supporter la mutation numérique. Dans ce contexte, les objectifs de l’axe « architecture logicielle et matérielle des systèmes numériques intégrés » sont d’assurer la continuité entre les besoins de nouvelles architectures et de nouveaux paradigmes de calcul (haute-performance, embarqué), les méthodes de conception et outils associés adaptés à ces nouveaux besoins, et les recherches liées aux enjeux de l’informatique embarquée.

La recherche en architecture de systèmes embarqués permet la conception des objets connectés et intelligents en tirant parti des nouvelles technologies et en jouant le rôle d’interface avec la recherche en logiciels embarqués. L’architecture matérielle idéale est : adaptative (offrant le meilleur compromis de calculs par unité d’énergie) ; complète (contenant les capteurs, les calculateurs et la connexion aux réseaux) ; sûre, résiliente et hautement disponible (fonctionnant malgré les fautes et les pannes) ; et interopérable (capable de communiquer avec plusieurs réseaux suivant plusieurs protocoles).

 

Les architectes doivent proposer des solutions pour gérer : le vieillissement des circuits ; les variations des procédés de fabrication ; l’intégration de technologies hétérogènes (analogiques, mécaniques, …) ; l’émergence de la troisième dimension des circuits ; la montée du parallélisme des systèmes ; et enfin la consommation énergétique. Ils doivent sans cesse repenser leurs outils de conception et de validation. Les futures solutions architecturales seront nécessairement matérielles et logicielles, intégreront des systèmes d’exploitation embarqués, et reposeront sur les dernières avancées technologiques.

La recherche en logiciels embarqués permet quant à elle d’optimiser l’exploitation de ces architectures en intégrant aux objectifs de réalisation des composants logiciels des critères de niveau système (adaptabilité, sécurité, sûreté de fonctionnement, résilience) et des critères plus spécifiquement logiciels, en particulier le temps réel. Aujourd’hui, les défis à relever pour atteindre ces objectifs sont largement liés à la montée du parallélisme des systèmes et à l’hétérogénéité des architectures.

Cet axe du GDR requiert donc compétences interdisciplinaires entre les aspects matériels et logiciels, mais nécessite aussi de fortes interactions avec les disciplines ayant des besoins applicatifs nouveaux et ambitieux.

Les journées thématiques passées :

AADL pour le co-développement logiciel-matériel

AADL pour le co-développement logiciel-matériel salle 25-26 105 Jussieu – Université Pierre et Marie Curie 22/11/2016 Journée Thématique du GDR SoC-SIP et de l’IRT Saint-Exupéry à ParisL’IRT Saint-Exupéry et le GDR SoC-SiP initie une collaboration visant à... lire plus

Cloud FPGA

Cloud FPGA Université Pierre et Marie Curie – Pièce 105 – Tour 26/25 19/10/2016 Annonce : Le cloud computing permet le partage de différentes ressources par différents utilisateurs via les réseaux internet. Ici, le mot « ressources »... lire plus
Les journées thématiques à venir :

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.